Follow by Email

jeudi 28 mai 2015

I AM LANZHAPPY :-)

Voila c'est fait... tant de doute, d'attente de moment partagé pour cela : une communion :-)

 Je vais vous faire un petite CR comme à l'époque... :-)

Tout d'abord, Lanzarote est quelque chose de spécial, pour moi, moment difficile de ma vie où le boulot était très prenant et pas facile, où le sport devenait un devoir et plus un plaisir ou je courais après quelque chose, un je ne sais quoi... J'y suis allé dans cet état d'esprit deux fois avec à chaque fois un abandon cuisant...

L'année dernière l'idée est venu comme un pari un peu fou... faire Lanzarote avec mes amis, pour finir...

A commencé la phase que je vais apeller dégresser le mamouth, 110 kilos de gras à virer encore presque 90 au moment de la décision...

Deux choses m'ont beaucoup aidé, la boxe au paper et le crossfit... mais en septembre dernier je roulais 14min sur un vélo magnétique domios d'appartement avant une scéance de musculation...

Il a fallu tout reprendre, tout recommencé, récupérer une combie grace à mon ami biebie, m'acheter un vélo en vendant une moto et commencé à nager, rouler, courir un peu...


La prépa n'a pas été dénué d'ennui (enfin si on peut apeller prépa), rupture ds croisés, cartilage cassés à la boxe, contracture au mollet, bref le corps n'a pas trop aimé la reprise :-) mais le mental est là et les rencontres aussi que ce soit Loic à la salle de crossfit Strasbourg, Phillipe Clavert pour ses soins et ses diagnostics, et le kiné magic de Gambsheim :-)...

Arrivée le logo de l'ile, la chair de poule :-)

petit tour de natation et surtout préparation du vélo qui va être selon les palmiers couchés sur le sol dantesque....





Tout est pret, le matin on se lève, je me rapelle les paroles de mon ami Biebie : "profite de tous ces instants c'est ça qui manque après " et il a 100% raison

Descente dans le nuit au parc à vélo, enfilage de combinaison, et on se place au départ... 5min, 3 min, le coeur s'emballe tout seul, quelle journée ça va être... boum le départ c'est énorme, on y est tout dedans...

Premier tour tout cool je suis bien, je regarde les poisson, ça bastonne mais j'adore cela... mon épaule ne me gêne pas trop ça va , premier tour 38minutes... ça va cool je void Dom et Astride cool... deuxième pépère mais je sends le vent qui se lève... aie....

sortie de l'eau 3,8 kms en 1h20 suis cool bien transition longue...le sable j'aime pas ... donc je nettoie bien :-)

je prends mon vélo, ça souffle déjà aie ça va être dur...mais je m'accroche dans la tête



C'est parti mais quel vent... 1h de course vent de face et 24kms de passé merde ça va être long très long...
Je m'accroche, je pense à notre sortie de vélo de 140kms avec Kenny et Rocco... j'en chie grave dans les miradors comme jamais... mais je gère toujours...
la desente se passe bien... kilomètres 120 mon genou tire.... mes quadris aussi... kms 130 j'ai de plus en plus de mal s'en suis un long chemin de crois vent de face.... du kms 140 au 170 c'est un enfer de chaque instant, vidé, épuisé, mort... et déjà 7h30 de vélo... je descends du vélo, m'assieds sur un muret... tout passe dans ma tête, arrêter, exploser, non je peux pas, faut que je continue kms par kms encore et encore... 165 kms passés, j'en peux plus j'en pleurerais sur le vélo... je m'arrête encore à un rond point... je pense à mes athlètes, à Kenny à qui je dis que quand on veut on peut... putain faut pas parler Herminette faut agir... sur le vélo et je finis ce putain de parcours vélo c'est bon l'air de transition est là... Fucking je vais courir...

et je cours plutot pas mal bordel 1H 10kms, puis au 12ème ma cheville bloque, ok c'est la merde, elle a compensé les croisés... ok on va la jouer au mental encore une fois... je cours quand je peux... mais la cheville stoppe vite...
Mais qu'importe j'avance encore et encore et que c'est bon cette ambiance, la nuit tombé les gens sont derrières toi, te poussent, t'offre des bières :-)

J'avance encore et encore et ... Astride m'accompagne un moment, c'est un moment magique, Dom est là pour les derniers mètres comme Phillipe Clavert sa femme, Berttand ....

Je passe la ligne, heureux bisou à mon Kenneth :-) je l'ai fait, j'ai cherché au plus profond de moi et merde ça a plus de valeur que tous mes temps, tous mes courses de kékés :-)
je suis si heureux que je pourrais faire l'amour à tout le monde






Je suis heureux j'ai conjuré le sort, j'ai vu le shaman de Mark Hallen... là je suis le plus heureux du monde, j'aurais aimé encore avoir mes enfants ce sera pour une prochaine fois....

Moment formidable avec des gens formidables et que dire quand j'ai vu les commentaires sur les réseaux sociaux... j'ai presque pleuré de l'oeil gauche....

voila c'est fait, mon Bertrand aussi dans un super temps mon PAscal aussi dans un super temps aussi un peu déçu mais une expérience hors du commun....

ET quelle fut pas le plaisir de terminer par une soirée dans un bar sympa avec Arnaud Constant encore une fois qualifié pour Hawai et deuxième de sa catégorie... des tranches de vie de bonheur...

Ce fut quelque part une école de la vie, mes démons sont partis, et je n'ai plus que de l'amour en moi pour vous et mon club....

See you next year :-)








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire